Rachat de crédit

Un rachat de crédits permet de rassembler vos emprunts et vos dettes en un crédit unique, avec une nouvelle mensualité et une nouvelle durée de remboursement afin de vous permettre de rembourser efficacement (généralement plus longue)(1).

Simulation de Calculette rachat de crédits

Pour accéder au pool de crédit, une caution est parfois requise. Mais faut-il recourir à la garantie familiale? Le point sur les trois types de rachat de crédit avec garant.

Un tiers pour le garant

Un tiers pour le garant

Lorsque les emprunteurs soumettent une demande d’achat de crédit à une institution financière, c’est parfois pour bénéficier de meilleures conditions grâce à la baisse des taux d’intérêt, mais c’est souvent pour réduire les mensualités afin de faire face, par exemple, à la perte de emploi ou crédits nouvellement contractés. La banque peut demander un garant. L’emprunteur se tourne généralement vers ses parents ou des proches dont le revenu financier est plus élevé.

Ce garant s’engage alors à se substituer à l’emprunteur s’il ne peut rembourser ses mensualités. L’établissement de crédit est alors rassuré et peut plus facilement consentir un rachat de crédit auprès du garant.

Utiliser une organisation de cautionnement

Utiliser une organisation de cautionnement

Les emprunteurs ne peuvent pas toujours faire appel à des proches pour le cautionnement de remboursement de crédit. En revanche, ils ont la possibilité de solliciter des organisations spécialisées. L’agence de cautionnement s’engage à rembourser les échéances en cas de défaillance de l’emprunteur. Cette assurance, qui permet également de regrouper ses crédits, a un coût. En effet, ce type d’obligation pour le rachat de crédit coûte environ 2%, voire 3% du montant cautionné, ce qui peut représenter une somme importante dans le cadre de prêts immobiliers.

Zoom sur la caution hypothécaire

Zoom sur la caution hypothécaire

Il existe une troisième façon de bénéficier d’un rachat de crédit auprès du garant: la caution hypothécaire familiale. Afin de rendre un dossier de demande de prêt plus solide, il est possible de proposer à l’organisme de financement l’hypothèque de la propriété d’un parent. Cette solution ne peut être envisagée que si l’établissement de crédit peut être le premier bénéficiaire lors d’une éventuelle forclusion.

Nous parlons de première hypothèque. Notons enfin que le rachat de crédit auprès du garant hypothécaire doit constituer un dernier recours puisque la garantie hypothécaire suppose des frais de notaire contraires à la garantie d’un tiers ou d’un organisme de cautionnement.